Le Tarot de Marseille

Comment interpréter le 8 de Deniers dans le tarot de Marseille

J’ai été interpellé dans un groupe Facebook pour donner mon interprétation sur un arcane mineur, le 8 de denier. Mais pas selon le rider waite qui est imagé, mais selon le tarot de Marseille.

J’ai donc pris ma plume pour rédiger un commentaire puis je me suis dit plutôt que de juste commenter la publication s’y référent, ce serait, du coup, un bon sujet d’article à partager également à tous ceux qui me suivent sur mon site ou ceux qui le découvre !…

Voilà donc ma réflexion tiré de mon enseignement (Jodorowsky avant sa rencontre avec Camoin) et de mes diverses lectures, en plus de ma pratique bien sûr :

On regarde d’abord ce qu’est le chiffe 8 ….Dans sa forme (en chiffre arabe) on peut y voir 2 cercles collés l’un à l’autre, l’un au-dessus de l’autre. C’est une forme arrondie donc douce et on y voit un équilibre parfait. Si on le « couche » on obtient le symbole de l’infini.

Si on regarde la lame du Tarot de Marseille, déjà il se dégage de la carte une belle harmonie.
On y voit 2 Carrés (2×4). On retrouve un carré en haut et un carré en bas « séparé » par une belle  fleur au milieu complètement ouverte et épanouie, tout autant équilibrée dans ses couleurs (autant de bleu que de rouge).

Les carrés représentent la stabilité, le concret, tout comme le chiffre 4.

Il y a aussi une harmonie et un équilibre dans les couleurs et notamment autant de bleu que de rouge, donc un équilibre entre ce qui est de l’ordre du passif (bleu) et ce qui est de l’ordre de l’actif (rouge).

On pourrait voir aussi que le 8 de deniers c’est 4 x 2…deniers car chaque ligne de 2 deniers est « séparés » par une « ligne » soit avec les feuilles qui sont aussi arrivées à maturité, belles complètement déployées, soit donc avec les fleurs, la centrale mais aussi les 2 de chaque côtés.

On peut aussi voir la carte comme 1x 8 deniers car chaque denier au final reste chacun « dans son coin ».

Donc lors de l’interprétation, il faudra faire attention à comment on est attiré par la lame : est ce qu’on y voit-on plutôt 2 X 4 deniers donc 2 carrés ou 4 lignes de 2 deniers (avec les « 2 » on retrouve la notion de dualité) ou encore 8 x 1 deniers « séparés ».

Mais l’ensemble est harmonieux et est en train de s’unir (pour donner un nouveau denier dans le « 9 » de deniers, qui reste enfermé (comme un bébé dans le ventre de sa mère !) et dans le 9 de deniers, vous retrouver les 2 carrés de 4 deniers.

Enfin on est dans les deniers donc on sait que l’on va parler plutôt du domaine des valeurs que l’on portent, du matériel, du financier, du corps.

Le 8 de deniers c’est donc que l’on est stabilisé, que l’on a concrétisé, équilibré.
On est sur une union (ou ré-union), une association.
En tout cas ce sera tout ce qui rétablit l’équilibre.

Selon que l’on est attiré par la fleur du milieu complètement épanouie ou celles de chaque côtés, on pourra dire soit que l’on atteint ce qu’on souhaitait, on a concrétisé, on a équilibré, tout est en place…soit qu’on a certes déjà réussi a trouvé un équilibre mais qu’il y a encore des choses à améliorer (car les fleurs du bout ne sont pas complètement ouvertes), bien que l’ensemble soit déjà très bien.

De là et si l’on pense à l’infini, on pourrait penser du coup qu’il y a une recherche de perfection.
Avec l’infini en référence, on « tourne » en rond dans cette recherche de perfection qui par définition (de l’infini) on n’atteindra jamais. C’est pourquoi aussi il peut voir une forme d’immobilisme.

La recherche de perfection peut ressortir aussi dans l’interprétation, si on est attiré par le fait que les fleurs de chaque côté ne sont pas totalement identiques (dans le Grimaud, ce sont les 2 fleurs du haut et du bas qui sont légèrement différentes).

Par rapport au corps, cette lame peut vouloir dire que l’on a retrouvé un équilibre, que l’on plutôt sur une guérison après une période de maladie.

Comme c’est un « 8 » on pourra le rapprocher (comme les autres « 8 » mineurs) le l’arcane de la Justice (dans le Tarot de Marseille qui est la 8ème lame).

C’est ainsi que l’on m’a appris les arcanes mineurs du tarot de Marseille et que l’on va procéder pour toutes les autres arcanes mineurs qui contrairement au rider Waite ne sont pas imagées et donc pour beaucoup, plus difficile à interpréter : interprétation du chiffre (d’où la référence à la numérologie), observation de la carte appliqué au domaine type de la série de mineur étudiée
(en résumé : bâtons = feu=action ; épées=Air=mental ; coupes=eau= affect, émotions ; deniers= terre=le matériel-finances-le corps)

Arthur Waite n’arrivant pas à les interpréter tels quels les a ainsi « imagées » mais comme tout auteur de Tarot, il y a mis sa propre vision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s